Le site français 100% pellet : les fabricants - les marques - les fournisseurs Google+

Situation française du granulés de bois en Février 2015

En France la consommation est partie de presque 0 en 2005 à plus de 500 milliers de tonnes en 2012 pour une production de 700 milliers de tonnes. A titre de comparaison l’Italie consomme 2100 milliers de tonnes en 2012 avec seulement 500 milliers de tonnes produites. (source compilation SNPGB).

L’hypothèse moyenne de production est de 2 000 milliers de tonnes pour 2020 en France, et la consommation à partir de 2017 nécessiterait l’importation de granulés.

En février 2015, les principaux acteurs ont subi une baisse de 20 à 25% du chiffre d'affaires en 2014. L'année 2014 a été la plus chaude jamais enregistré, avec une fin de l'hiver trés tôt en début d'année 2014, et un démarrage trés tardif fin 2014. En conséquence, certaines usines n'ont pas produit à plein régime par incapacité de stockage ou par impossibilité financière d'acheter des matières premières tout en conservant des stocks de granulés importants. Dans ce contexte, le stock estimé de granulés de bois aujourd'hui est supérieur à 450 000 Tonnes en France ! Une situation inédite qui s'explique autant par l'afflux massif de produit d'Europe de l'Est et des Etats unis qui ont inondé le marchais français que part la baisse des exportations vers l'Italie, elle aussi inondé de produits américains et de la baltique.

Perspectives

Devant la difficulté à vendre à un tarif permettant d'amortir les frais de structure, les usines vont être tenté de se mettre en chômage technique à la fin de l'hiver 2015. Ainsi le stock va arrêter de grossir. De plus avec une probable baisse des tarifs, les importateurs seront moins compétitif, d'autant que le transport des granulés de bois nécessite pour être de qualité plus ou moins équivalente avec la production en France un traitement des poussières que tous les distributeurs ne font pas. (surtout si c'est du sac). Enfin la hausse du dollars devrait rendre moins compétitif l'importation de pellets américain.

Le marché devrait donc retrouver une situation de stock normale pour la fin 2015, entre les déstockages, les productions réduites, la progression des installations et une logique baisse des importations suite à des retours d'expérience consommateurs mauvais à cause de granulés "mal importés".

Il a en effet été possible d'observer des sacs trés poussiéreux, des granulés A2 en sac(normes pour les grosses chaufferies industrielles) ou des granulés de bois présentant d'excellentes caractéristiques mais non certifiés...

Lire également : comprendre le marché du pellets et l'avenir des granulés de bois en France


1622 points de vente

Trouver le distributeur le plus proche (1622 référencés)