Le site français 100% pellet : les fabricants - les marques - les fournisseurs Google+

Tableau de comparaison

Prix-pellets étant orienté grand public nous étudierons la catégorie de pelletsA1 également appelée Premium :

Il est à noter qu’en dehors des caractéristiques faisant consensus en vert dans le tableau ci-dessous, Prix pellet recommande avant de faire son choix d'être vigileant sur les élements en Jaune et plus particulièrement le PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur) et la qualité des professionnels réalisant la manutention des granulés qui a un impact trés fort sur la présence de poussière

Prix pellets.fr recommande également si possible de ne pas surpayer une certification. Certains producteurs disposent d’excellents produits qu’ils refusent de certifier.

NB : En cas de doute il fait privilégier des produits certifiés et choisir de préférence :

  • Des pellets plus petits.
  • Une température de fusion de cendres indiquée obligatoirement.
  • Un taux de fines sup0,5.
  • Un granulé clair.

Enfin lors de consommation annuelle légèrement supérieure à la capacité du silo, une optimisation peut être faite en choisissant des granulés disposant d’une masse volumique apparente plus forte (sup650 kg/m3).

L’idéal reste le compromis entre le coût le plus faible sans problème mécanique (encrassement et entretien trop nombreux) avec un PCI le plus important (souvent en rapport avec un taux d’humidité très faible autour de 8). Le meilleur certificat est Pellet Gold avec un PCI supérieur à 19,9 MJ/kg, Remplacé depuis 2013 par ENplus. Nous recommandons par ailleurs de s’assurer que le choix de son mode de stockage garantit l’étanchéité et de s’approvisionner avec du pellet produit en été.

Connaître l’usine de fabrication peut également être intéressant. En effet, si le taux de cendres de la matière première est de 0,3% ce qui est bien, la simple action de séchage par un tambour augmente le taux de cendres de 0,2%, ce qui porte à 0,5% de taux de cendres (quand le concensus est à 0,7% et 0,5% pour O Norm). Avec un séchoir à tapis, on envoie de l’eau qui est envoyé par la chaudière et pas les gaz de combustions, et donc pas d’augmentation des cendres. De même un fabricant pourra tout à fait avoir un taux de 0,4 à 0,7 en Janvier Février, et 1% en Avril sans avoir changer son process.

Il est reconnu qu’au-delà de 0,6 en fonction des appareils de chauffage, il faut veiller à bien l’entretenir (vidage cendrier…)

Attention également lorsqu’on compare, on lit parfois que la norme DIN+ est de 5 kWh/kg quand la norme NF est à 4,6 kWh/kg. Sauf que le calcul n’est pas issu de la même base. Lorsqu’on lit que le PCI pour la DINplus est de 5kWh/kg il s’agit du PCI sur produit sec, alors que pour la norme NF : 4,6 correspond au poids total du combustible - PCI sur produit brut.

En conclusion, il est toujours préférable plutôt que d’acheter une tonne de granulés d’acheter pour une tonne le plus de kWh possible.



Êtes vous bien équipé ? La boutique


Trouver le distributeur le plus proche (1620 référencés)